Site Web APPQ

À propos de l'APPQ

Historique de l'APPQ

​​​La vision de Joseph Arthur Vachon, fondateur et 1er président de l’APPQ

« (…) N’oublions pas que notre Association aidera à rehausser notre prestige de policier à travers le pays. L’Association créera éventuellement des caisses d’économie, des sources d’information pour améliorer notre rendement (…). Nous aurons besoin de l’aide de chacun. »  Extrait du bulletin aux membres, 1966.

L’histoire montre qu’il avait vu juste…
L’APPQ a en effet grandi et prospéré à travers des luttes pour la reconnaissance de ses droits et devenir ce qu’elle est aujourd’hui, une association occupant une place importante dans le syndicalisme policier québécois, et même canadien.


 

Les années 2000

2003

  • Création de l’Association canadienne de la police professionnelle, qui regroupe plus de 50 000 policiers à travers le Canada (à la suite de la fusion de l’Association nationale de la police professionnelle et de l’Association canadienne de la police).
  • Daniel Langlois remplace Tony Cannavino à la présidence de l’APPQ, et ce, jusqu'à la fin de son mandat. 

2002

  • 1er sommet syndical policier
  • Intégration de quelque 140 policiers provenant d’autres corps de police de la province

2001

  • Présentation du mémoire de l’APPQ sur l’Organisation policière à la Commission des Institutions
  • Création de la Table de concertation, composée des trois associations syndicales policières au Québec (APPQ, FPPM et FPPQ)
  • Intégration de policiers provenant d’autres corps de police

2000

  • Présentation du mémoire de l’APPQ sur le projet de Loi sur la police à la Commission des Institutions
  • Intégration de policiers provenant d’autres corps de police

​Les années 80-90

1999

  • Création de l’Association nationale de la police professionnelle (ANPP), composée de l’Ontario Provincial Police Association, de l’APPQ, de l’Association des membres de la Police montée et de la Niagara Region Police Association

1998

  • Intégration de plus de 60 policiers provenant d’autres corps de police

1997

  • Début des auditions de la Commission d’enquête sur la Sûreté du Québec (Commission Poitras)
  • Intégration de plusieurs policiers d’un autre corps de police de la province

1996

  • Tony Cannavino est élu président

1995

  • Mise sur pied d’un nouveau régime d’assurance maladie et de soins dentaires
  • Organisation de la plus importante Assemblée générale spéciale de l’APPQ qui portait sur le placement

1994

  • « Opération Survie » pour contrecarrer les effets négatifs de la Loi 198 en maintenant les effectifs au maximum

1993

  • « Opération Vas te faire voir » autour du renouvellement du contrat de travail

1992

  • Dans le cadre du renouvellement de la convention collective, l’APPQ fait de la sécurité en milieu de travail l’une de ses principales priorités
  • Ottawa envisage de mieux baliser l’utilisation des armes à feu par les policiers : l’APPQ et les policiers de la CUM affichent leur désaccord

1991

  • Déménagement de l’APPQ dans son nouveau siège social à Sainte-Julie
  • Mise sur pied d’un REER collectif, le premier dans le monde policier
  • Célébrations du 25e anniversaire de l’APPQ
  • Déclenchement de l’«Opération Barbe blanche » face au décret du gouvernement qui affecte le régime de retraite

1990

  • Boycott du système d’évaluation du personnel
  • « Opération Équité » entourant le renouvellement du contrat de travail
  • Début de la crise amérindienne
  • Entrée en fonction du Commissaire à la Déontologie policière en remplacement de la Commission de police
  • La notion de temps double est reconnue

1989

  • L’APPQ obtient un droit de regard sur l’état des véhicules (à la suite de l’« Opération Mal à si »)

1988

  • Signature du protocole d’entente relatif à l’implantation d’un programme d’aide au personnel de la Sûreté du Québec
  • Signature de la première convention collective avec les employés de l’APPQ

1987

  • Accréditation syndicale accordée au personnel de l’APPQ
  • « Opération Sablier » autour des négociations pour le renouvellement du contrat de travail
  • Mise en place d’un nouveau système de placement primant le volontariat et reconnaissant l’ancienneté

1986

  • Création du Fonds humanitaire de l’APPQ qui vient en aide à des organisations charitables, sociales et sportives

1985

  • Mise en place d’un programme d’assurances automobile et habitation
  • Élection de Jocelyn Turcotte à la présidence de l’Association

1984

  • « Opération Gibraltar » déclenchée et étalée sur plusieurs mois pour protester contre le non-respect de la sentence arbitrale sur les salaires

1983

  • Entrée en vigueur du programme d’assurance vie facultative
  • « Opération Santé » (autre vague de moyens de pression entourant la banque de maladie)

1982

  • L’APPQ organise des cours de formation syndicale, d’interprétation du contrat de travail et de relations de travail à l’intention des délégués

1981

  • « Opération 13 », la première du genre dans l’histoire de l’Association (application de moyens de pression en vue d'un règlement pour le renouvellement du contrat de travail)

1980

  • Intégration des policiers des autoroutes à la Sûreté du Québec


​Les années 60-70

1978

  • Création de la Caisse de sécurité et de bien-être
  • 10e Congrès annuel et cérémonie de prise des couleurs et bénédiction du drapeau de l’APPQ

1977

  • Semaine de quatre jours modifiée qui devait donner le ton aux autres corps policiers
  • Entente relative à la patrouille jumelée

1976

  • Entente des Jeux Olympiques
  • Raymond Richard est élu président

1975

  • L’APPQ déclenche une prise de parole nationale sur la peine capitale que le gouvernement songe à supprimer (et qui sera abolie en 1976)

1974

  • Mise en place de comités conjoints sur les primes d’éloignement, l’hygiène et la sécurité, la promotion, la notation du personnel et la semaine de quatre jours

1972

  • L’APPQ emménage dans son 1er siège social, rue Sainte-Hélène à Longueuil

1971

  • Signature du premier régime de retraite
  • Sit-in de 44 heures à Drummondville pour protester contre la décision du juge Gold relativement au paiement du temps supplémentaire et au régime de retraite
  • L’APPQ conçoit un Code d’éthique qu’elle remet à l’Institut de police de Nicolet et qui est adopté par l’Association internationale des chefs de police

1970

  • Fondation d’une Coopérative de consommation
  • Guy Magnan est élu président

1969

  • Signature d’une entente relative à la création de la banque collective de maladie
  • Signature d’une entente accordant le temps supplémentaire aux membres de la Sûreté du Québec
  • Vital Guay remplace André Gendron à la présidence de l'APPQ, et ce, jusqu'à la fin de son mandat

1968

  • Parution du premier numéro de la revue de l’Association appelée En Devoir
  • Signature du premier contrat de travail
  • Fondation de la Caisse d’économie des policiers provinciaux du Québec
  • Mise sur pied des programmes d’assurance vie et d’assurance maladie
  • Reconnaissance syndicale par l’adoption de la Loi du régime syndical applicable à la Sûreté du Québec

1967

  • Première assemblée générale de l’APPQ à Drummondville
  • André Gendron est élu président

1966

  • Fondation et reconnaissance de l’Association des policiers provinciaux du Québec (APPQ), dont le 1er président est Joseph Arthur Vachon
  • Élection du premier Conseil de direction
  • Gilbert Rochon succède à Joseph Arthur Vachon à la présidence de l’Association

​Les présidents de l'APPQ

Les débuts de l'Association furent loin d'être faciles. Mais elle a réussi à grandir et à prospérer grâce à la détermination des hommes qui l'ont dirigée au fil des années. Forts et solidaires de la cause syndicale, ils ont cru au mouvement et ont réussi à mener à bien sa mission.

  • Depuis 2011 : Pierre Veilleux
  • 2004 - 2011 : Jean-Guy Dagenais
  • 2003 - 2004 : Daniel Langlois (président intérimaire)
  • 1996 - 2003 : Tony Cannavino
  • 1985 - 1996 : Jocelyn Turcotte
  • 1976 - 1985 : Raymond Richard&
  • 1970 - 1976 : Guy Magnan&
  • 1969 - 1970 : Vital Guay (président intérimaire)
  • 1967 - 1969 : André Gendron
  • 1966 - 1967 : Gilbert Rochon
  • ​1966 Joseph Arthur Vachon (fondateur)​
This is a test